Fumer ou quand le corps dégénère (1/3)

Fumer ou quand le corps dégénère (1/3)

Voici une série d’article volontaire un peu glauque. Pourquoi ? Parce que parfois on a besoin d’une certaine motivation pour arrêter de fumer. La peur et le dégoût comme bien des émotions nous mettent en mouvement et nous poussent à réagir.

La fumée de cigarette est un poison complexe (voir article « Qu’est-ce que la cigarette ? Pourquoi est-elle si dangereuse ? »). Ce tueur est discret et creuse votre tombe progressivement, bouffée après bouffée. Seuls certains effets sont visibles.

Au début on essaie de cacher l’impact (pas très glamour) que cette substance a sur notre corps. La pastille ou le chewing-gum couvre la mauvaise haleine (plus ou moins bien). On voit son dentiste plus souvent : les tâches de goudron sur les dents nécessitent un détartrage plus complexe (plus onéreux) que celui réalisé avec de simples ultrasons. Cette coloration jaune des dents est identifiable même chez les jeunes fumeurs. Petite remarque : un dentiste ne sera pas capable de distinguer un vapoteur d’un non-fumeur. La cigarette électronique présente au moins l’avantage certain de ne pas altérer la coloration des dents.

Quelques temps après, d’autres « symptômes » de notre addiction apparaissent : teint gris, vieillissement de la peau, … Des chercheurs anglais ont comparé des visages de 79 jumeaux dont l’un des deux ne fumait pas (ou plus).  Cette étude américaine est parue dans la revue Plastic and Reconstructive Surgery. Le tabac touche à la fois les rides et la pigmentation de la peau. Certaines parties du visage semblent plus touchées : les paupières, les rides du sourire, les bajoues, … Ces différences étaient notables pour 5 années de tabagisme seulement.

Ces conséquences liées à la cigarette ne sont que la pointe émergée de l’iceberg. La majorité des effets de la cigarette sont invisibles car les organes touchés sont principalement internes. Ils seront détaillés dans un prochain article.

2 thoughts on “Fumer ou quand le corps dégénère (1/3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *